Menu
Page Dossier
Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter
Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter
PC PS4 ONE Switch PS3 360 Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste 100kwiz.com
07 juin 2017 à 10:11:15
14/20
Spécifications
Compatibilité : PS4, PS3, Windows (Direct Input) / Joystick : Custom / Type de boutons d’action :Custom / Nombre de boutons d’action : 8+2 / Connexion : USB sur câble moulé / Mode Turbo : Non / Mécanisme d'ouverture : Non / Poids :390g (440g avec le câble) / Dimensions : 21,2 x 15,1 x 3,6 cm (sans stick et boutons) / Prix moyen constaté (06/2017) : 35 €

"Mini Mini Mini - Tout est mini dans notre vie - Mini stick et mini prix, mini punch et maxi trip…" Aurait- on pu penser qu’une chanson de Jacques Dutronc, à peine modifiée, définisse aussi bien un stick arcade de chez Hori ? C’est pourtant le cas. Avec ses dimensions hors normes et son tarif ultra abordable, le Fighting Stick Mini se place en premier choix de la découverte à moindres frais. Mais pour quel niveau de prestations ?

Hori nous avait déjà fait le coup du stick arcade compact. Le FS Mini 4 n’est d’ailleurs qu’une version compatible PS4 du modèle précédent, avec des boutons et une boule de stick désormais noirs, au lieu de rouges. Enfin, si un interrupteur PS3/PS4 a fait son apparition sur la partie haute de l’accessoire, c’est au détriment du mode turbo que proposait le FS Mini 3. Une disparition qui touche essentiellement les joueurs de Shoot’Em up, cette fonction n’étant pas vraiment utile aux jeux de combat (et ne nous dites pas que vous utilisez ce subterfuge quand vous jouez Chun-Li, Blanka ou Honda. C’est mal! ). Reste qu’au déballage, ce Fighting Stick Mini fait toujours autant d’effet, tellement minuscule qu’il disparaît presque totalement une fois que l’on a posé ses mains dessus. A se demander si l'on n'est pas un peu grand pour ce genre d'expérience...

Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter

Comme pour le Fightstick Alpha, la largeur et le poids du FS Mini 4 empêchent de jouer confortablement avec le matériel sur les genoux. Il faudra donc quasi obligatoirement le poser sur une surface plane pour profiter de l’excellente stabilité latérale qu’offrent ses 4 petits patins en caoutchouc, du moins tant que l’on évite les grands mouvements. En même temps, la taille du stick et des boutons ne laisse pas vraiment la place aux gestes amples, Hori ayant fait le choix de la miniaturisation à tous les étages avec une boule de stick au diamètre réduit de 20% et des boutons 30% moins larges que la norme (et dénués d’anneau). Il s'agissait là du seul moyen pour le fabricant de faire rentrer une configuration à 8 boutons dans l’espace disponible. Pas étonnant donc que le confort ne soit pas son point fort. Avec des commandes très proches les unes des autres et l’absence de zone pour poser ses paumes, les grandes mains peinent à trouver leur position et fatiguent vite. Quant aux enfants, ils peuvent évidemment y trouver un accessoire qui sied parfaitement à leur taille. De quoi ranger l’objet aux rayons jouet ? Pas tout à fait, mais un peu quand même.

Si la position n’est pas des plus confortables, elle reste acceptable pour enchainer quelques parties avec plaisir, les sensations restant très proches de ce que l’on est en droit d’attendre d’un stick de taille normale. Du moins tant qu’on reste dans le domaine du jeu “plaisir”, car le FS Mini 4 n’est évidemment pas taillé pour la compétition. Bien que tout à fait utilisable dans ces conditions, le produit montrent assez rapidement ses limites, notamment sur le ressenti des boutons. Ils pêchent par leur contact imprécis et la faiblesse de leur ressort, empêchant l’accès aux techniques de frappe double et rendant plutôt difficile le tir manuel en shoot. Ils restent cependant très corrects pour la plupart des actions en jeu, avec une course bien plus raisonnable que celle des boutons du Fightstick Alpha. Quant au stick, il apparait comme plus réussi, avec un modèle nerveux et parfaitement sec dans ses contacts. Si la boule est plus petite, sa hauteur reste standard, permettant d’obtenir des résultats appréciables, dans toutes les situations. On notera tout de même l’impossibilité de modifier son équipement sans un gros niveau en bricolage, les différents éléments étant soudés directement sur la carte et l’espace disponible étant très réduit dans le boîtier.

Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket FighterTest du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter

Comme nous vous l’expliquions un peu plus haut, le FS Mini 4 est officiellement compatible avec la PlayStation 3 et la PlayStation 4. Il permet donc de jouer à l’ensemble des jeux de combat et autres titres typés arcade, pour peu qu’ils soient compatibles avec l’utilisation du D-Pad puisque la simulation des sticks analogiques est totalement absente. Nous signalerons aussi que manquent à l’appel le pavé tactile de la manette PS4 et la prise micro/casque, laquelle aurait pourtant permis de profiter au maximum des 2m50 du câble USB. Un reproche qu'il faudra cependant tempérer au regard du prix du joystick et de ce que fait la concurrence, mais qui mérite tout de même d’être mentionné.

Sur les autres plateformes non officialisées par Hori, la compatibilité est un peu plus complexe qu’avec le Fightstick Alpha. La communication se faisant en Direct Input (donc pas en X-input comme avec les manettes de Xbox 360), et Hori ne proposant pas de driver, il faudra compter sur les jeux ou les émulateurs pour assurer la communication sous Windows, avec quelques ratés au lancement de certains titres phares. Nous avons de plus rencontré plusieurs problèmes de conflit, notamment avec Steam et sa nouvelle gestion des manettes. Des soucis qui disparaissent totalement en utilisant des logiciels tiers tels que Joy2Key (qui transforme le D-Input en message de type clavier) ou x360ce (qui fait passer votre stick pour une manette Xbox 360), mais qui gâchent un peu l’expérience et le côté plug’n play.

Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter

Quand vient l’heure du bilan, il faut admettre le charme indéniable que possède ce Fighting Stick Mini 4. Facile à ranger ou à emporter avec soi, il peut aisément devenir le compagnon de vos aventures rétros comme modernes, et a le bon goût de rester très abordable. Néanmoins, la copie est loin d’être parfaite. La faute à un format qui peine à apporter un véritable confort, ou à des boutons qui auraient pu être plus efficaces. Un résultat en demie teinte donc, mais qui a au moins l’avantage de ne pas trop sanctionner votre portefeuille.

Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket FighterRECHERCHER SUR AMAZONTest du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket FighterRECHERCHER SUR LDLC.COMTest du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket FighterRECHERCHER SUR HORI.COM
Les notes
+Points positifs
  • Format idéal pour le jeune public …
  • Le prix, indéniablement attractif
  • Vraiment très compact
  • Stable et peu glissant
-Points négatifs
  • ... beaucoup moins pour les mains d’adultes
  • Des prestations très “jouet”
  • Pas d’émulation des sticks analogiques
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste 100kwiz.com
07 juin 2017 à 10:11:15
14/20
Mis à jour le 08/01/2019

COMMENTAIRES


Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SOMMAIRE

Test du Hori Fighting Stick Mini 4 : Pocket Fighter

100kwiz.com